Blog Cerutti Toitures

Blog

Manor-Vesenaz-1024x545_retouche

Une prairie ou un arbre sur votre toit?

Vous rêvez de verdure sur votre toit? Vous avez raison ! Une toiture végétalisée comporte de nombreux avantages, comme nos prochains textes l’évoqueront.

De tout temps l’être humain a eu envie de verdir sa cinquième façade: au temps de l’Antiquité déjà, les jardins sur les toits étaient connus. Les fameux jardins suspendus de Babylone, n’étaient-ils pas considérés comme l’une des sept merveilles du monde ?

Avant d’entreprendre des démarches, il est toutefois bon de connaître certains éléments.

Tout d’abord, et cela paraît assez logique, une végétation en hauteur ne convient qu’aux toits plats ou à faible pente. Ensuite, il faut faire attention à l’exposition au vent, l’effet éolien n’étant pas anodin. Le choix des plantes ne sera ainsi pas le même si l’endroit est en plein vent ou s’il est totalement protégé.

Enfin, on peut très bien mettre une toiture végétalisée sur un toit existant, mais il faut s’assurer que la toiture le permette et qu’elle ait notamment un renfort anti-racines. Il va de soi que cette dernière doit être totalement étanche, car il est inconcevable de réaliser une toiture végétalisée si l’étanchéité est défaillante. Il est donc fortement conseillé d’effectuer des sondages de l’étanchéité avant de démarrer une telle démarche.

Deuxième étape: il convient de faire réaliser une étude paysagère. Un examen attentif d’éléments tels que l’exposition, l’aspect, l’usage ou encore le type de structure est important, mais est pourtant souvent négligé.

Troisième étape: choisir son type de culture, extensive ou intensive. La végétation des cultures extensives se rapproche de celle que l’on retrouve naturellement, telle qu’une prairie sèche avec graminées et/ou plantes alpines.

Les cultures extensives conviennent en particulier aux toits peu accessibles, car elles ne nécessitent pas beaucoup de soins et n’ont besoin que d’un arrosage sommaire (toutefois régulier; la fréquence dépendra notamment du rendu visuel désiré). Elles sont également peu coûteuses, car, outre le faible entretien, elles ne nécessitent en général aucune modification de la structure du toit. Elles ne pèsent en effet pas lourd, en raison du substrat peu épais (7 centimètres suffisent, bien que 10 centimètres soient préférables) et du type de végétaux.

Si l’on choisit une culture intensive, le substrat sera alors plus épais, rendant possible le choix de plantes plus fournies, voire d’arbustes et même d’arbres. A partir de là, on peut donner libre cours à son imagination, dans les limites toutefois des contraintes techniques et financières ! On peut ainsi créer de véritables jardins. Les exigences en termes d’entretien seront en revanche plus importantes.

Et quelle que soit la solution choisie, il est indispensable de faire appel à un professionnel de la toiture.

Edito

Le savoir-faire c’est bien, le faire savoir, aussi. Depuis la fondation de notre entreprise, ses responsables successifs ont toujours donné priorité à l’innovation, dans le respect des règles de l’art et de la signature architecturale. Plus de 100 ans après notre première commande, Cerutti est plus que jamais un acteur à l’avant-garde de sa profession. … Continuer la lecture de Blog 

Nous contacter

T. 022 795 10 77

écrivez-nous